Agenda des activités à venir...

 

 Suite aux mesures prises dans la lutte contre le Covid-19, il vous est conseillé de contacter préalablement l'organisateur de l'événement pour vous assurer que celui-ci est bien maintenu.

24 septembre 2020 :  Liège et la Wallonie,

du Congrès de Vienne à demain  (NTK)

- Activité reportée à une date ultérieure -

Conférence organisée par l'association "Histoire de Liège". À la pointe du Mouvement wallon dès ses origines, des Liégeois ont assurément contribué à faire de la Wallonie ce qu'elle est aujourd'hui. Persuadés de l’intérêt du niveau régional et de la décentralisation dans tous les domaines, ils voyaient naturellement en Liège la capitale d’un espace riche d’un glorieux passé, d’une industrie prospère, d’une université d’état, et de bien d’autres atouts... Mais quand la Wallonie a enfin été reconnue, le paysage n’était plus le même. Au-delà des clichés sur le prétendu « complexe de supériorité » des Liégeois, il s'agira de mettre en évidence, par quelques exemples, l’évolution des relations particulières qu'entretiennent Liège et la Wallonie depuis quelques décennies. Historien, Paul DELFORGE est directeur de recherche à l'institut Destrée. L'essentiel de ses recherches porte sur l’histoire du Mouvement wallon, le fédéralisme et l'histoire de la Wallonie. Coordinateur des 4 tomes de l'Encyclopédie du Mouvement wallon, il a reçu le prix Halkin-Williot 2009 de la critique historique et le prix Stengers 2008-2011 de l'Académie de Belgique pour La Wallonie et la Première Guerre mondiale. Pour une histoire de la séparation administrative.

Rdv : ULiège Opéra - salle Noppius (pl. République-Française - 4000 Liège) à 20h

Tarif : 9 € (adulte) - 5 € (étudiant)
Infos & réservations : 04/238.51.53 ou cliquez ici

27 septembre 2020 : Visite guidée et randonnée à Lavoir (REC)

"Des pommes, des poires...." Oui, mais pas que ! Le Moulin Ferrières, situé à Lavoir, aux portes de l'autoroute E42 et le long de la chaussée de Wavre, est pourtant niché discrètement dans un ravissant petit écrin de verdure. Si on le connaît bien au niveau patrimonial, peu savent les ressources naturelles qu'il contient... Et si nous les (re)découvrions ensemble, le temps d'une ultime balade de fin d'été ?

Rdv : Moulin Ferrières (Rue Close, 12 - 4217 Lavoir) à 10h et 14h.
Tarif : 5 €

Réservation obligatoire : 25 personnes maximum.
Infos : Maison du Tourisme Terres de Meuse (085/21.29.15) ou cliquez ici.

7 octobre 2020 :  Visite des Châteaux de Jemeppe (NTK)

Chantal emmène les participants découvrir une partie relativement méconnue du patrimoine sérésien : les châteaux de Jemeppe-sur-Meuse. Au nombre de trois, Ordange, Courtejoye et Antoine, ils ont été le théâtre des vicissitudes de la ville au fil de siècles et ont encore bien des secrets à livrer…

Durée : 2 h. 

Rdv : Parking Proximus (rue Des Rhieux 1 - 4101 Jemeppe-sur-Meuse) à 14h00
Tarif : 5 €

Réservation obligatoire : Syndicat d'Initiative de Seraing (04/336.66.16) ou cliquez ici.

7 octobre 2020 :  L’histoire des pâtes et le mythe de Marco Polo  (NTK)

Le cycle "une recette, un repas, une histoire" recommence avec un fabuleux voyage à travers deux mille ans d’histoire des pâtes qui nous permettra de bien cerner les circonstances de l’apparition et du développement du fameux mythe de Marco Polo. En apothéose de la soirée, nous savourerons la première recette de lasagne connue, le tout dans l’ambiance musicale italienne de ces cinq derniers siècles… 

Au menu : Cocktail Bellini (bouchées), Raviolis aux épinards (1604), Patina Apiciana (lasagne, 4e siècle) - Dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Rdv : Archéobistrot (rue de la grotte, 128, 4400 Flémalle) à 19h

Tarif : 35 € (apéritif + bouchées + plat + conférence)
Infos & réservations : 04/275.49.75 - archeorestaurant@prehisto.museum ou cliquez ici

22 octobre 2020 :  La musique à Liège du 18e siècle au 21e siècle  (NTK)

- Activité reportée à une date ultérieure -

« Voilà, mon ami, ce qui nous manque à Paris » écrivait Grétry à propos de l’orchestre de Liège. Si le compositeur fait son courtisan, il est vrai qu’au XVIIIe siècle, la cité possède une vie musicale de qualité, en partie grâce à la famille Hamal et au rayonnement des musiciens officiant à la cathédrale et dans les collégiales. Cette vivacité se tarira toutefois à partir de la Révolution et il faudra attendre les effets de la création du Conservatoire en 1827, pour que de grands noms apparaissent régulièrement tout au long des XIXe et XXe siècles : ceux de compositeurs majeurs (Henri Vieuxtemps, César Franck, Joseph Jongen, Henri Pousseur) ; ceux d’interprètes de premier plan (l’école « liégeoise » de violon) et ceux d’institutions qui vont attirer les plus grands artistes (de l’Orchestre du Conservatoire… aux Ardentes). Il s’agira donc de retracer les grandes heures de la musique à Liège tout en tenant compte des contingences sociales, religieuses ou politiques qui ont affecté, parfois fort rudement, leur cheminement. Christophe PIRENNE enseigne l’histoire de la musique et les politiques culturelles à l’Université de Liège et à l’Université de Louvain-la-Neuve. Il a d’abord travaillé sur le rock dit « progressif » puis a publié une synthèse de l’histoire du rock (Fayard, 2011). Outre ses travaux consacrés au rock, il consacre une partie de ses recherches à la vie musicale belge des XIXe et XXe siècles. 

Rdv : ULiège Opéra - salle Noppius (pl. République-Française - 4000 Liège) à 20h

Tarif : 9 € (adulte) - 5 € (étudiant)
Infos & réservations : 04/238.51.53 ou cliquez ici

26 novembre 2020 :  Napoléon et Liège – Liège et Napoléon  (NTK)

- Activité reportée à une date ultérieure -

Conférence organisée par l'association "Histoire de Liège". De juillet 1794 jusque février 1814, Liège a vécu dans le cadre de la République française, puis de l’Empire français. Un homme joue un rôle central dans cette période qui n’a duré que 20 ans, mais qui a marqué les Liégeois pour toujours : Napoléon Bonaparte. Le premier consul, puis l’empereur, est passé par des centaines de villes en Europe. Il n’est néanmoins jamais allé à Rome, ni à Naples, ni à Copenhague, ni à Budapest, pour prendre des villes plus importantes que Liège. Il est néanmoins passé par Liège à deux reprises, en 1803 et en 1811. Que savait-il de Liège ? Que pensait-il de Liège ? Et inversement, comment les Liégeois de l’époque ont-ils appréhendé le phénomène « Napoléon », comme chef d‘État, comme chef de guerre ? C’est ce que nous tenterons de comprendre ensemble. Pierre GILISSEN est passionné de la période « Révolution-Empire », il est juriste de droit public. Secrétaire permanent de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles de la Région wallonne depuis 30 ans, il est l’auteur de publications relatives au patrimoine culturel et à l’histoire (XVIIIe, XIXe et XXe siècles).

Rdv : ULiège Opéra - salle Noppius (pl. République-Française - 4000 Liège) à 20h

Tarif : 9 € (adulte) - 5 € (étudiant)
Infos & réservations : 04/238.51.53 ou cliquez ici

Signification des trois lettres de classification :

(CGH) ... Ces activités sont organisées par le CGHL (ou en collaboration avec lui) !

(REC) ... Ces activités sont recommandées par le CGHL !

(NTK) ... Activités diverses qui nous semblent dignes d'intérêt ("Nice To Know") !

Prochainement ...

27/9/2020 :

Visite guidée et randonnée à Lavoir

Cliquez ici

7/10/2020 :

Visite des Châteaux de Jemeppe

Cliquez ici

7/10/2020 :

L’histoire des pâtes et le mythe de Marco Polo (Flémalle)

Cliquez ici

A ne pas rater...

Exposition
"Toutankhamon"
(Guillemins Liège)
prolongation
jusqu'au 3/1/2021 !
Cliquez ici

 

Exposition : Félins !
au Préhistomuseum
du 31/10/2020
au 31/5/2021

Cliquez ici

A lire...

Hannut, entre rupture et continuité

Ouvrage de la Commission d'Histoire Locale
Cliquez ici

Comment devenir membre ?

Partagez ce site :