Le bulletin du CGHL...

 

" IN PAGO HESBANIO "

C'est une des plus anciennes dénominations connues de la Hesbaye. C'est aussi le nom de notre bulletin trimestriel édité et envoyé gratuitement à tous nos membres depuis 2005. Il est souvent attendu impatiemment, car il traite des sujets les plus divers qui concernent la géographie et l'histoire de notre région de l'Entre-Geer-et-Meuse. A l'origine, il était le fruit du travail remarquable de Georges ROUSSEL et Aline RIVIERE (photos ci-dessous) aidés de quelques rédacteurs occasionnels. Cette revue, premier outil de communication de notre association, est ouverte à tous nos membres. 

 

Les livres et publications du CGHL...

 

Hesbaye Liégeoise

Essai d'étude géohistorique

du Pays de l'Entre-Geer-et-Meuse

CGHL

La Hesbaye liégeoise reste encore très méconnue en tant que sous-région de cette vaste zone limoneuse qui va de la Beauce jusqu'au-delà du Rhin. Elle figure cependant dans tous les manuels de physiographie en raison de la richesse de son sol sur le plateau et de son sous-sol houiller sur les coteaux et dans la vallée mosane. La morphologie du plateau donne l'image d'une plaine nue vouée à l'agriculture intensive et les coteaux, jadis consacrés au vignoble, à une importante culture maraîchère (lès cotîs). On n'extrait plus le charbon mais la pierre affleure et les carrières exploitent toujours le calcaire, le schiste et le ciment. La vallée est une agglomération longitudinale et linéaire en bord de Meuse, entrecoupée de nombreux pôles industriels qui font la richesse économique de la région... 

Aujourd'hui, notre civilisation a rompu avec le modèle ancestral et la mondialisation dicte ses règles. La nature même de notre région est en pleine mutation. Aussi, pour le Cercle Géohistorique, le temps était venu de mettre notre passé en exergue en contant l'histoire de "la Hesbaye liégeoise, Pays de l'Entre-Geer-et-Meuse", une région vivante, attachante, aux charmes discrets mais certains. Quelques chercheurs passionnés, amoureux de leur terroir, s'y sont attelés avec le concours de scientifiques distingués.

Marcel DRIESMANS
Coordinateur du CGHL

Omaliens ou Rubanés ?

Des Européens de la Préhistoire

CGHL 

Introduction à la découverte de la Hesbaye Liégeoise, Pays de l'Entre-Geer-et-Meuse, là où s'installèrent les premiers cultivateurs +/-5.000 ans avant notre ère. Les "Omaliens" : des paysans du Danube à la recherche de terres fertiles ? Et pourquoi cette appellation de "Rubanés" ? Vous le découvrirez dans cette brochure réalisée en 2003 dans le cadre d'une exposition au Château de Jehay avec le soutien de diverses associations culturelles. 

De Saint-Lambert... au Pays de Liège

CGHL

Plaquette de 32 pages, publiée en trois langues (français, néerlandais, allemand) retraçant l’histoire du Pays de Liège depuis l’assassinat de Saint-Lambert. Tout cela (et bien d'autres péripéties) est bien sûr évoqué dans cette publication qui s'adresse au grand public. Les textes retracent avec clarté et concision le passé d'une ville et d'un pays à bien des égards prestigieux. 

    

Les Awans et les Waroux

CGHL  

En 1305, il y a plus de 700 ans... Depuis 15 ans déjà, la «fleur de la noblesse» de la Hesbaye Liégeoise avait commencé à s’entre-déchirer dans un conflit typiquement féodal : "La guerre des Awans et des Waroux"L’extermination des Templiers n’allait plus tarder. Toujours bien présents en Hesbaye, ils ignoraient y vivre leur dernière décennie... 

1312… Le Mal Saint-Martin

CGHL

Le 13 mai 1312, Thibaut de Bar, le Prince-Evêque de Liège, lancé sur les chemins à la suite de son suzerain trouve la mort lors de combats dans les rues de Rome. Les  Grands de la Cité veulent renforcer leur pouvoir au conseil urbain et imposer le Comte de Looz comme Mambour, celui qui détient le pouvoir durant l’interrègne entre deux Princes-Evêques. Cependant, plus prompts, les chanoines du Chapitre de Saint-Lambert désignèrent à ce poste Arnoult de Blankenheim, leur grand prévôt, qui était également soutenu par les gens des Métiers. Les lignages, soutenus par les nobles, tentent un coup de force dans la nuit du 3 au 4 août mais ils sont battus par une coalition des métiers et du chapitre. Un grand nombre de patriciens de la cité périssent dans l’incendie de l’église Saint-Martin où ils ont cru trouver refuge mais à laquelle le peuple a mis le feu.

La Bataille de Rocourt

CGHL 

Que s’est il donc passé à Rocourt et alentours un certain 11 octobre 1746 ? Une bataille oubliée et pourtant... 15.000 morts à Ans, Herstal, Juprelle, Lantin, Liers, Rocourt, Wihogne, Xhendremael... "pour le roi de Prusse" ! Cette notice historique est très instructive et révélatrice des malheurs de la guerre qu'ont subis nos ancêtres, peut-être même sous vos pieds, là où est à présent bâtie votre maison, là où fleurissent vos rosiers...

Prochainement :

21/7/2018 :

Insolite, un ancien village sans château !
(Saint-Georges)

Cliquez ici

22/7/2018 :

Visite de Harduémont-Oudoumont (Verlaine)

Cliquez ici

5/8/2018 :

Promenade commentée dans le village d'Odeur

Cliquez ici

A ne pas rater :

Exposition "Empreintes"

à la Cité Miroir

à Liège

Jusqu'au 20/7/2018
Cliquez ici

Exposition "Restrospective Fernand Flausch"

à la Boverie

à Liège

Jusqu'au 30/7/2018
Cliquez ici

Chasse au Trésor de Hesbaye 
participation gratuite

Jusqu'au 18/8/2018
Cliquez ici

Le centre historique de Liège

tous les jours
de 14 à 16h

Jusqu'au 30/10/2018
Cliquez ici

Arts mécaniques Les rouages de l'innovation

au Musée de la Métallurgie
à Liège

Jusqu'au 2/12/2018
Cliquez ici

Conférences des Chercheurs de

la Wallonie

au Préhistomuseum de Ramioul

Jusqu'au 12/12/2018
Cliquez ici

Exposition "En Lutte, Histoires d'émancipation"

à la Cité Miroir à Liège

Jusqu'au 31/12/2019
Cliquez ici

A lire :

Histoire des Luminaires
Le livre idéal pour éclairer votre lanterne

Comment devenir membre ?

Partagez ce site :